VIES DE MÉDECIN

Agnès Buzyn : une féminité assumée dans un monde de mandarins

Par
Henri de Saint Roman -
Publié le 27/06/2016
BUZYN

BUZYN
Crédit photo : C BAILLEUL-HAS

Ne vous fiez pas à sa petite voix, ni à son air hésitant. Agnès Buzyn est de ce bois dont sont faits les meneurs qui, comme elle, n'ont nul besoin de hausser le ton pour se faire entendre. Alors qu'elle endosse tout juste les habits du Pr Jean-Luc Harousseau, son prédécesseur démissionnaire à la présidence du collège de la HAS, nul doute qu'Agnès Buzyn imprimera sa marque à cette institution, comme elle l'a fait précédemment à l'Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire (IRSN), puis à l'Institut national du cancer (INCa).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article

Déjà inscrit ?