VIES DE MEDECIN

Laurent Seksik : le médecin-star malgré lui

- Publié le 15/10/2015
- Mis à jour le 12/07/2019

Crédit photo : SEBASTIEN TOUBON

Son coup d’essai littéraire fut un coup de maître : « Les Mauvaises pensées » (1999) ont été traduites dans une dizaine de langues. Puis, « La Folle histoire » (2004) a décroché le prix Littré ; « Les Derniers jours de Stephan Zweig » (2010), qui racontent les six mois qui précédèrent le suicide de l’écrivain autrichien, traduits en quinze langues, ont été classés parmi les « Books of the year » du supplément culturel du « Financial Times ».

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?