VIES DE MEDECIN

Jérôme Marty : ascension à front renversé

Publié le 12/06/2014
1402535745528265_IMG_131444_HR.jpg

1402535745528265_IMG_131444_HR.jpg
Crédit photo : SEBASTIEN TOUBON

C’est l’histoire d’un médecin du Sud-Ouest qui voulait soigner tous les médecins. « Des médecins à bout ! », s’époumone-t-il : ils travaillent en moyenne plus de 60 heures par semaine, renoncent à s’installer pour les plus jeunes, s’épuisent pour les autres avec des consultations honorées 23 euros contre 40 en moyenne européenne. Et ils meurent principalement par suicide (14 % des causes des causes de décès, contre 6 % dans la population générale).

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?