VIES DE MEDECIN

Catherine Bonnet : une lanceuse d’alerte au Vatican

Publié le 05/01/2015

« Quand elle a une idée en tête, Catherine ne lâche rien, jamais », témoigne la présidente de l’AIVI, l’association internationale des victimes d’incestes, Isabelle Aubry. L’idée qui a toujours poursuivi le Dr Catherine Bonnet remonte à sa petite enfance : « J’avais six ans, ma sœur avait été brûlée lors d’un accident, elle pleurait et je voyais ma mère lui prodiguer les premiers soins.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?