Remplaçant ou remplacé : vos histoires - Une histoire de slip

Remplaçant ou remplacé : vos histoiresUne histoire de slip

31.08.2013

Ils ont vécu une expérience insolite lors d'un remplacement. Ils racontent...

1986. PéronneJe remplaçais depuis quelques années dans cette région, avec une patientèle variée allant de la bourgeoisie citadine, aux habitants de villages-hameaux sans nom de rue.

La secrétaire qui prenait les appels m'informe que M. X demande une visite, qu'en général c'est pour une surinfection de BPCO, et que mon confrère y fait souvent la première injection lors du diagnostic.

Il s'agissait plus d'un baraquement en bois, d'aspect peu solide, que d'une maison classique. J'y pénètre et foule un sol de suie terre non stabilisée… mais découvre dans la pièce unique une énorme TV cathodique pour l'époque (70 cm au moins), un téléphone « sans fil » (rare aussi à l'époque) et d'autres objets de consommation assez chers, malgré un cadre sale et peu ragoûtant…

Examen fait, j'ose un bord de table et de chaise pour commencer la rédaction de l'ordonnance, lorsque le couple me dit qu'ils n'ont pas d'assurance maladie et qu'il faut faire au moins cher.

Dont acte, je sors mon « Vidal » et compare pour prescrire au moindre coût.

L'épouse m'annonce alors :

- D'habitude quand il est comme cela, le Dr lui fait une piqûre !

- Oui je sais, c'est prévu, que Monsieur dégage son bras (Salbutamol SC).

- Ah bon, d'habitude, c'est dans la fesse.

- Oui, on peut aussi faire dans la fesse, mais là ce sera en sous-cutané dans le bras, tout aussi efficace.

- Oui ? Mais d'habitude c'est dans la fesse, insiste-t-elle.

- Certes mais ce sera le bras cette fois !

Le mari, stoppé dans son élan, resserrant sa ceinture, lui déclare alors sur un ton de reproche et colère :

- Tu vois, t'es allée acheter un slip neuf pour rien !!

Et l'histoire continue…

Rappelé 2 ou 3 semaines plus tard pour une récidive, je prépare cette fois un corticoïde en IM, pour ne pas les décevoir… et quelle ne fut pas ma surprise de découvrir sous le pantalon… 2 slips, dont le neuf… on ne sait jamais, faut pas gâcher si ce remplaçant refait une piqûre dans le bras !

Dr R. S.

Source : Lequotidiendumedecin.fr

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

« L'humanité ne peut s'arrêter aux frontières de la France ! » : le Pr Pitti explique pourquoi il renonce à ses insignes d'officier de la légion d'honneur

Pr Raphaël Pitti

Le Pr Raphaël Pitti, chef du service de réanimation à la polyclinique de Gentilly (Nancy) et médecin humanitaire, a été promu au rang... 6

L'athérosclérose présente chez la moitié des 40-54 ans sans facteur de risque cardiovasculaire… Faut-il s'en soucier ?

athérosclérose

Une tension basse, une glycémie faible et un taux de cholestérol dans la norme suffisent-ils à garantir des artères saines ? Une étude... Commenter

La consommation d’antibiotiques en France reste à la hausse en ville

ANTIBIOTIQUES

La tendance à la hausse de la consommation d’antibiotiques en ville se poursuit depuis 2010, après une période de baisse (2000-2005) puis... 1

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter