Risque de fracture

Un nouveau concept  Abonné

Publié le 07/12/2015

Odén et al (1) ont voulu quantifier dans le monde le nombre de personnes de 50 ans ou plus à risque élevé de fracture ostéoporotique entre 2010 et 2040. Pour les hommes et les femmes, un risque élevé de fracture a été défini en utilisant, en fonction de l’âge, le seuil du FRAX pour les fractures ostéoporotiques majeures des femmes ayant un antécédent de fracture par fragilité, sans facteur de risque d’ostéoporose et avec un indice de masse corporelle de 24 kg/m².

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte