Surcroît de mortalité dans la polyarthrite

Est-ce de l’histoire ancienne ?

Publié le 07/12/2015
Le risque de décès s'est amoindri au fil du temps

Le risque de décès s'est amoindri au fil du temps
Crédit photo : PHANIE

Un travail rétrospectif mené en Colombie Britannique au Canada a évalué le risque de décès chez les sujets ayant développé une PR entre 1996 et 2006 (n = 24914, 65 % de femmes). Ces patients ont été séparés en deux cohortes distinctes selon que le diagnostic de PR avait été fait avant ou après 2000.

Une comparaison a également été faite par rapport à un nombre égal de témoins sains de la population générale.

Dans les deux cas les calculs concernant la mortalité globale et les décès spécifiques ont été effectués en

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.

1€ le premier mois puis 16€/mois

(résiliable à tout moment)