Chez les femmes ménopausées

Des données favorables sur l’odanacatib  Abonné

Publié le 07/12/2015

L’essai LOFT (Long-term Odanacatib Fracture Trial) est un essai de phase 3 contrôlé contre placebo en double aveugle, conduit chez 16 713 femmes ménopausées. L’odanacatib (50 mg/semaine par voie orale est administré à des femmes ménopausées ≥ 65 ans, ayant soit un T score de DMO ≤ -2,5 (col fémoral ou hanche totale) soit un T score ≤ -1,5 mais avec un antécédent de fracture vertébrale radiographique. Cet essai a permis de confirmer une réduction significative du risque de fracture vertébrale (54 %), non vertébrale (23 %) et de l’extrémité supérieure du fémur (51 %).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte