Syndrome de Goujerot-Sjögren

Une efficacité insuffisante du rituximab  Abonné

Publié le 07/12/2015
Le traitement par rituximab ne se justifie pas actuellement

Le traitement par rituximab ne se justifie pas actuellement
Crédit photo : PHANIE

Quelques études ouvertes et une petite étude randomisée laissaient jusqu’à présent penser que le rituximab pouvait améliorer les symptômes des patients atteints d’un syndrome de Gougerot-Sjögren (SGS). L’étude TEARS, étude française randomisée et de grande envergure, n’avait pas pu démontrer significativement cette efficacité tant sur les signes de sécheresse et de fatigue que sur l’atteinte systémique. Néanmoins, dans cette étude, on pouvait observer précocement une amélioration modeste de la fatigue et de la sécheresse.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte