Tous les diabétiques de type 2 sont à risque

L’insuffisance cardiaque peut être mieux prévenue

Par
Publié le 24/10/2019

Le diabète de type 2 est associé à un risque accru d’insuffisance cardiaque, elle-même un facteur de mortalité accrue. Elle doit être mieux prévenue par un bon contrôle des autres facteurs de risque cardiovasculaire. Le type de l’antidiabétique administré a également un impact sur sa survenue et son évolution.

Un effet pronostique majeur

Un effet pronostique majeur
Crédit photo : phanie

« Dans la prévention des maladies cardiovasculaires, l’insuffisance cardiaque (IC) a pendant longtemps été relativement négligée, sans doute parce qu’elle était considérée comme la conséquence d’autres maladies cardiovasculaires, notamment la maladie coronaire, sur laquelle les mesures de prévention se sont focalisées », rappelle le Pr Javed Butler (Université du Mississipi, États-Unis).

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.

1€ le premier mois puis 16€/mois

(résiliable à tout moment)