Après un diabète gestationnel

Les bénéfices métabolomiques de l'allaitement  Abonné

Par
Dr Isabelle Hoppenot -
Publié le 24/10/2019
Des analyses de signature métabolomique menées dans le cadre du consortium européen DynaHealth montrent qu’il est possible de réduire le risque de diabète de type 2 après un diabète gestationnel, par un allaitement prolongé de plus de 3 mois.
Agir peut changer la donne

Agir peut changer la donne
Crédit photo : phanie

Le consortium DynaHealth, projet de recherche financé au niveau européen, vise notamment à mieux définir les liens entre facteurs psychosociaux et diabète. Obésité et diabète de type 2 se transmettent en effet de génération en génération suivant un cercle vicieux : obésité avant et durant la grossesse, diabète gestationnel (DG), qui peut induire un diabète de type 2 (DT2) chez la mère en post partum et une macrosomie fœtale, elle-même génératrice d’obésité pendant l’enfance, etc.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte