Plus que le type de thérapie

L’important, c’est la MCG

Par
Dr Isabelle Hoppenot -
Publié le 24/10/2019

Crédit photo : phanie

Une étude prospective non randomisée de 3 ans a comparé, sur un groupe de 94 diabétiques de type 1, la mesure continue du glucose (MCG) à l'autocontrôle de la glycémie quand ils étaient associés soit à l'insulinothérapie par pompe soit à des multi-injections.

Ce travail montre que c’est le recours à la MCG plus que le mode d’administration de l’insuline qui est, en pratique, l’élément déterminant pour contrôler efficacement l’HbA1c et réduire les hypoglycémies.

D’après J Soupal et al. CO 40

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?