L'art du désencombrement bronchique

Premières recos de kinésithérapie  Abonné

Par
Antoine Dalat -
Publié le 23/01/2020
Des propositions de recommandations, élaborées par le groupe kinésithérapie de la Société de pneumologie de langue française (SPLF), seront présentées lors du congrès.
Peu d’études randomisées sur lesquelles s'appuyer

Peu d’études randomisées sur lesquelles s'appuyer
Crédit photo : phanie

Comment utiliser au mieux les techniques de kinésithérapie respiratoire pour des patients confrontés à un important encombrement bronchique ? Cette question sera au cœur d’une session organisée durant la journée de vendredi du congrès de pneumologie de langue française (CPLF). « Des propositions de recommandations élaborées par le groupe kinésithérapie de la Société de pneumologie de langue française (SPLF) seront présentées, du moins dans leurs grandes lignes. Le groupe a travaillé pendant un an sur le sujet.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte