Prédictive, préventive, personnalisée et participative

Avancées vers la médecine 4P  Abonné

Par
Christine Fallet -
Publié le 23/01/2020
Une médecine permettant de mieux segmenter les populations, les traitements et les programmes de prévention, en accord avec les patients ? Les 4P sont porteuses d’espoirs pour de nombreuses pathologies, notamment respiratoires.
Associés aux décisions, les patients deviennent plus responsables

Associés aux décisions, les patients deviennent plus responsables
Crédit photo : phanie

La médecine 4P (prédictive, préventive, personnalisée et participative) est en marche grâce à de nouveaux outils qui permettent d’ores et déjà dans certains cas de prédire, chez des sujets en bonne santé, la survenue de telle ou telle maladie et, chez des patients, de prévoir l’évolution de leur maladie. « Dès lors, il est possible de mettre en place une prévention personnalisée s’adressant à des sous-populations ciblées, à risque, ainsi qu’une prise en charge adaptée selon les individus.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte