Des traitements sur mesure du cancer  Abonné

Par
Christine Fallet -
Publié le 23/01/2020
Des altérations moléculaires chez des patients peu exposés au tabac

Des altérations moléculaires chez des patients peu exposés au tabac
Crédit photo : phanie

En 2018, environ 46 000 nouveaux cas de cancer du poumon ont été diagnostiqués, causant environ 33 000 décès. L’incidence la mortalité tendent à diminuer chez les hommes, alors qu’elles continuent de croître chez les femmes. Le tabagisme est un des principaux facteurs de risque (85 % des cas) mais le cancer peut survenir chez des patients qui n’ont jamais fumé. D’autres facteurs peuvent être en cause, notamment les expositions professionnelles.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte