Le faux nez des bronches

Asthme, n'oubliez pas la rhinite !  Abonné

Par
Dr Nathalie Szapiro -
Publié le 23/01/2020
Cela fait une quarantaine d'années que les liens entre rhinite et asthme sont connus et pourtant, cela débouche encore sur de nouvelles applications pratiques.
Les enfants atteints pourraient bénéficier d'un suivi moléculaire

Les enfants atteints pourraient bénéficier d'un suivi moléculaire
Crédit photo : phanie

C'est d'abord sur le plan épidémiologique que les liens entre nez et bronches ont été montrés : un tiers des personnes atteintes d'une rhinite allergique ont de l'asthme et au moins 80 % des asthmatiques ont une rhinite allergique. « De plus, la rhinite allergique exacerbe l'asthme et inversement. On sait désormais qu'il s'agit de rhinites particulières, aux pollens ou aux acariens par exemple (notamment des groupes 1 et 2).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte