Insuffisance cardiaque 

Un inhibiteur de SGLT2 efficace  Abonné

Par
Dr Isabelle Hoppenot -
Publié le 30/09/2019
Selon les résultats de l'étude DAPA-HF, la dapagliflozine réduit le risque d'aggravation de l'insuffisance cardiaque (IC) et de décès cardiovasculaire des patients ayant une IC à fraction d'éjection réduite, qu'ils soient ou non diabétiques de type 2.
Les aggravations de l’IC ont été diminuées de 30 %

Les aggravations de l’IC ont été diminuées de 30 %
Crédit photo : Phanie

Les antidiabétiques de la classe des SGLT2 (inhibiteurs du co-transporteur sodium-glucose de type 2) ont démontré leurs bénéfices sur la prévention de l’IC chez les sujets diabétiques de type 2. Ces bénéfices s’exercent-ils aussi en cas d’IC patente ? Et, compte tenu de leur mécanisme possiblement indépendant de leur action sur le glucose, peuvent-ils aussi concerner les insuffisants cardiaques non diabétiques ?

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte