Syndromes coronariens chroniques

Des recommandations autour de 6 situations cliniques

Par
Dr Isabelle Hoppenot -
Publié le 30/09/2019

Jusqu’alors ciblées sur la maladie coronaire stable, les nouvelles recommandations de l’ESC s’adressent désormais aux syndromes coronaires chroniques, qui regroupent en pratique six situations cliniques différentes (1).

La consommation d’alcool doit être inférieure à 100 g/semaine ou 15 g/jour

La consommation d’alcool doit être inférieure à 100 g/semaine ou 15 g/jour
Crédit photo : Phanie

« Entre deux événements aigus, la maladie coronaire est tout sauf stable, ce qui a conduit les experts à préférer le terme de syndromes coronariens chroniques à celui de maladie coronaire stable », a souligné d’emblée le Pr William Winjs.

Les nouvelles recommandations s’articulent donc autour de six grandes situations cliniques :

- symptômes angineux et/ou dyspnée faisant suspecter une maladie coronaire « stable » ;

- insuffisance cardiaque ou dysfonction ventriculaire gauche récemment diagnostiquée et suspicion de maladie coronaire ;

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?