Urticaire chronique, angio-œdème, Dress…

Quand la vigilance s’impose  Abonné

Par
Dr Isabelle Hoppenot -
Publié le 16/01/2020
Des pathologies fréquemment rencontrées en pratique clinique, comme l’urticaire, les angio-œdèmes ou un exanthème diffus peuvent nécessiter une prise en charge en urgence dans certains cas.
Une origine alimentaire ou médicamenteuse doit être recherchée

Une origine alimentaire ou médicamenteuse doit être recherchée
Crédit photo : Phanie

Pathologie très fréquente puisqu’elle touche 15 % des individus au cours de la vie, l’urticaire aiguë est dans la majorité des cas d’origine non allergique. Il s’agit le plus souvent d’un épisode unique, qui ne nécessite aucune exploration complémentaire. Les étiologies potentielles sont variées : facteur physique (froid, pression…), dermographisme, urticaire de contact, origine alimentaire ou médicamenteuse – avec alors avec un risque d’angio-œdème de Quincke –, infections. Très souvent, aucune cause n’est retrouvée et l’urticaire est considérée comme idiopathique.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte