Ulcères de jambe et escarres

Face à la chronicisation, trouver la cause  Abonné

Par
Dr Isabelle Hoppenot -
Publié le 16/01/2020
Le traitement de toute plaie chronique, définie par un délai de cicatrisation allongé avec une évolution depuis plus de 4 à 6 semaines, est avant tout étiologique.
L’examen doit apprécier le degré de mobilité du patient

L’examen doit apprécier le degré de mobilité du patient
Crédit photo : Phanie

Le traitement de toute plaie chronique est d’abord celui de sa cause, et il est important de rechercher de façon systématique une insuffisance veineuse et une dénutrition, qui aggravent tous les troubles trophiques quelle qu’en soit l’origine.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte