Pour un diagnostic précoce

Des signes d’appel cutanés de l’anorexie  Abonné

Par
Dr Isabelle Hoppenot -
Publié le 16/01/2020
La reconnaissance de signes cutanés peut parfois permettre de dépister un trouble du comportement alimentaire telle qu’une anorexie mentale, souvent cachée ou déniée. Des signes qui doivent toujours être traités, même s’ils vont s’améliorer avec la reprise du poids.
Des symptômes dus aux carences et/ou aux vomissements provoqués

Des symptômes dus aux carences et/ou aux vomissements provoqués
Crédit photo : phanie

La restriction alimentaire qui caractérise l’anorexie mentale est à l’origine de carences nutritionnelles et de troubles hormonaux. Ces carences concernent notamment les vitamines A, B, C et K, les oligo-éléments, tels que le zinc et le fer, et les protides et entraînent des dermatoses carentielles :

– pâleur, glossite et sécheresse cutanée due à la carence en fer ;

– eczéma craquelé, dermite croûteuse des plis et péri-orificielle secondaire à la carence en zinc ;

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte