« Attaques », « chasse aux sorcières » : après 2018, annus horribilis, les homéopathes veulent relever la tête

Par Martin Dumas Primbault
Publié le 20/12/2018
- Mis à jour le 04/01/2019
homeopathe

homeopathe
Crédit photo : PHANIE

Dur dur d'être un médecin homéopathe ! Après une année 2018 riche en polémiques et autres querelles autour des « fake médecines », le Syndicat national des médecins homéopathes français (SNMHF) dresse un bilan difficile. Dans sa dernière newsletter intitulée « 2018, une année d'attaques contre l'homéopathie », son président, le Dr Charles Bentz, revient sur les événements qui ont marqué la discipline depuis janvier et annonce la couleur pour 2019.

Une tribune, 124 signataires, 59 plaintes

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article

Déjà inscrit ?