« Attaques », « chasse aux sorcières » : après 2018, annus horribilis, les homéopathes veulent relever la tête

Par
Publié le 20/12/2018
homeopathe

homeopathe
Crédit photo : PHANIE

Dur dur d'être un médecin homéopathe ! Après une année 2018 riche en polémiques et autres querelles autour des « fake médecines », le Syndicat national des médecins homéopathes français (SNMHF) dresse un bilan difficile. Dans sa dernière newsletter intitulée « 2018, une année d'attaques contre l'homéopathie », son président, le Dr Charles Bentz, revient sur les événements qui ont marqué la discipline depuis janvier et annonce la couleur pour 2019.

Une tribune, 124 signataires, 59 plaintes

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.

1€ le premier mois puis 16€/mois

(résiliable à tout moment)