Tribune anti-homéopathie : des médecins disent avoir déposé des plaintes à l'Ordre

Publié le 27/03/2018
- Mis à jour le 15/07/2019

L'Union collégiale a affirmé ce mardi 27 mars avoir déposé des plaintes disciplinaires auprès de l'Ordre des médecins envers les signataires d'une tribune qui attaquait violemment les thérapies alternatives comme l'homéopathie.

Ce syndicat non représentatif a invité dans un communiqué « tous ceux qui considèrent cette inadmissible agression idéologique comme une incitation à l'intolérance à se joindre à ces plaintes ». Il a dénoncé une « tribune insultante et anti-confraternelle ».

Interrogé par l'AFP, le Conseil de l'Ordre a indiqué ne pas être au courant de ces dépôts de plaintes au niveau national, « ce qui n'empêche pas qu'elles aient pu être reçues par des Conseils départementaux ». L'Union collégiale dit avoir déposé ces plaintes aux côtés du Syndicat des médecins indépendants libéraux européens, du Syndicat de la médecine homéopathique, du Syndicat des mésothérapeutes français, de l'Association pour l'utilisation rationnelle des médecines alternatives et de médecins libéraux adeptes des pratiques visées.

Selon le Conseil de l'Ordre, une plainte globale n'est pas possible : si les plaignants veulent dénoncer les 124 signataires, ils doivent déposer 124 plaintes distinctes.

Avec AFP

Source : lequotidiendumedecin.fr
Sommaire du dossier