Quand la mémoire hoquette

Psychothérapies augmentées du trauma

Par
Dr Maia Bovard Gouffrant -
Publié le 02/12/2019
Les attentats ont fait réémerger toute une problématique liée aux victimes de psychotraumatismes. Pour la première fois en France, ce congrès aborde l’optimisation des psychothérapies par la pharmacologie dans ce contexte.
Propanolol, corticoïdes et morphine : la trousse anti-trauma des soldats

Propanolol, corticoïdes et morphine : la trousse anti-trauma des soldats
Crédit photo : Phanie

Si on trouve une abondante littérature soit sur la psychothérapie soit sur les traitements pharmacologiques dans les PTSD (post-traumatic stress disorder), elle reste encore pauvre sur la psychothérapie chimiofacilitée. L’idée s’est pourtant imposée dans la psychiatrie française – adossée à la neurobiologie du traumatisme – que la pharmacologie était indispensable, au même titre que la psychothérapie.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?