Fibrose pulmonaire idiopathique

Promesses tenues pour le nintedanib

Publié le 18/05/2014

Un ralentissement de la progression de la fibrose pulmonaire idiopathique (FPI) avec une réduction d’environ 50 % du déclin annuel de la fonction pulmonaire des patients : telle est la promesse tenue par le nintedanib, comme l’ont confirmé deux essais de phase III présentés le 18 mai 2014 au congrès de l’American Thoracic Surgery.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?