Une anomalie biologique chez un malade sur deux

Publié le 30/01/2014
1391048332491427_IMG_120875_HR.jpg

1391048332491427_IMG_120875_HR.jpg
Crédit photo : BSIP

Le ciblage biologique moléculaire des cancers, et notamment celui des cancers bronchiques, implique la capacité de réaliser des prélèvements en quantité suffisante et d’obtenir des résultats de biologie moléculaire dans un délai acceptable (en moyenne 18 jours entre le prélèvement et les résultats).

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?