Davantage de cancers bronchiques chez les sujets âgés, jeunes et les non-fumeurs

Publié le 30/01/2014
1391048328491431_IMG_120885_HR.jpg

1391048328491431_IMG_120885_HR.jpg
Crédit photo : PHANIE

Une première évolution notable est le vieillissement de la population concernée. « Aujourd’hui, 40 à 50 % de ces cancers surviennent chez des plus de 70 ans et on voit un nombre de plus en plus important de cas chez des plus de 80 ans », constate-t-il, en ajoutant que cette réalité oblige les pneumologues à travailler en lien avec les gériatres. « L’âge, en lui-même, ne suffit pas à récuser un patient.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?