À tabagisme égal les femmes sont plus touchées

Publié le 30/01/2014

La fréquence du cancer bronchopulmonaire est en très forte hausse chez les femmes. Selon les données Invs de 2013, il est responsable de 9 000 décès par an chez elles. Ces chiffres talonnent ceux du cancer du sein, responsable, selon les mêmes données, de 11 800 décès. Le tabagisme est essentiellement en cause ; les femmes sont de plus en plus nombreuses à fumer et commencent de plus en plus tôt. On prévoit que la fréquence du cancer pulmonaire sera identique chez les hommes et les femmes en France dans environ 10 à 15 ans.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?