Les premières recommandations de l’ESC

Favoriser l'exercice physique, même à petite dose

Par
Publié le 29/09/2020

C’est la première fois que la Société européenne de cardiologie édicte des recommandations pour la pratique du sport et de l’exercice physique chez les sujets atteints de maladies cardiovasculaires (1). Un document qui prend en compte tous les cas de figure, avec en fil conducteur, la promotion d’une pratique régulière, même limitée.

Éviter les sports de contact en cas de prise d’anticoagulants

Éviter les sports de contact en cas de prise d’anticoagulants
Crédit photo : phanie

« À l’heure de l’incidence croissante de l’obésité et de la sédentarité, promouvoir l’activité physique est devenu encore plus crucial », a rappelé en préambule le Pr Antonio Pellicia, qui a présidé le groupe de travail à l’origine de ces recommandations. Et si la pratique régulière d’une activité physique permet de prévenir les maladies cardiovasculaires, elle permet aussi de réduire le risque de décès prématuré chez les personnes ayant une maladie cardiaque établie. Elle doit ainsi faire partie intégrante de la prise en charge.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.

1€ le premier mois puis 16€/mois

(résiliable à tout moment)