La colchicine à faible dose dans la maladie coronaire

Un vieux médicament dans une nouvelle indication  Abonné

Par
Publié le 29/09/2020
Après les résultats positifs de COLCOT dans les suites immédiates d’un syndrome coronaire aigu, la colchicine, toujours à faible dose, fait la preuve de ses bénéfices dans la maladie coronaire stable.
Une réduction de 31 % du critère primaire dans tous les sous-groupes de patients

Une réduction de 31 % du critère primaire dans tous les sous-groupes de patients
Crédit photo : phanie

L’an dernier, l’étude COLCOT, dont les résultats avaient été présentés lors du congrès de l’American heart association, avait démontré les bénéfices d’un traitement par colchicine à faible dose administrée dans les 30 jours après un syndrome coronaire aigu pour réduire le risque de nouvel événement coronaire.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte