Fibrillation atriale

Pratiquez le yoga !  Abonné

Par
Publié le 29/09/2020

Crédit photo : Phanie

Selon une étude multicentrique ayant inclus 536 patients souffrant de fibrillation atriale, la pratique régulière du yoga réduit significativement le risque d’épisodes de FA (symptomatiques ou non), améliore les scores d’anxiété et de dépression, ainsi que de qualité de vie. Dans ce travail, les patients, qui étaient leurs propres sujets témoins, ont été suivis pendant 12 semaines sans pratique du yoga, puis pendant 16 semaines alors qu’ils bénéficiaient d’une session de 30 minutes quotidiennes de yoga et étaient incités à pratiquer à leur domicile.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte