Recommandations sur la fibrillation atriale

Une approche structurée centrée sur le patient

Par
Publié le 29/09/2020
Dépistage systématique après l’âge de 65 ans, approche holistique de la prise en charge des patients, place plus large des procédures ablatives… Telles sont quelques-unes des mesures figurant dans les nouvelles recommandations de l'ESC sur la fibrillation atriale (FA), rédigées en collaboration avec la Société européenne de chirurgie cardiothoracique.
Les athlètes sont cinq fois plus à risque de développer une FA que les sujets sédentaires

Les athlètes sont cinq fois plus à risque de développer une FA que les sujets sédentaires
Crédit photo : phanie

Depuis les précédentes recommandations datant de 2016, plus de 500 publications sont venues enrichir les connaissances sur les modalités de prise en charge de la FA, à l'origine de plusieurs importantes évolutions dans la version 2020.

Un Européen sur trois touché

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.

1€ le premier mois puis 16€/mois

(résiliable à tout moment)