Congrès ERS à Amsterdam - Broncho-pneumopathie chronique obstructive

Les clés du débat  Abonné

Publié le 28/10/2011
1320074943293125_IMG_70112_HR.jpg

1320074943293125_IMG_70112_HR.jpg
Crédit photo : BSIP

LES DONNÉES de la littérature sur le rôle des bactéries dans l’exacerbation de la BPCO et la place des antibiotiques dans la prise en charge sont nombreuses. Des travaux récents ont montré que le poumon humain contient un microbiome constitué d’une grande diversité d’espèces bactériennes et que les différentes zones du poumon abritent des communautés bactériennes différentes (1).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte