GOUDRONS

Le vélo dangereux… pour le poumon ?  Abonné

Publié le 28/10/2011
1320075076293122_IMG_70110_HR.jpg

1320075076293122_IMG_70110_HR.jpg
Crédit photo : AFP

ON CONNAÎT DÉJÀ les dangers du vélo en ville, en terme de sécurité routière, mais une étude anglaise vient encore noircir le tableau, en montrant que les personnes utilisant régulièrement le vélo pour aller à leur travail absorbent d’avantage de goudrons (carbone noir) que les piétons, les analyses étant faites sur les macrophages prélevés dans des crachats.

Le Dr C. Nwokoro (Londres) explique cette différence par une plus grande proximité avec la pollution automobile et par le fait que le cycliste respire plus rapidement et plus profondément.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte