Myocardites aiguës

Vers un nouveau registre

Publié le 13/02/2012

Il apparaît que la myocardite touche une population jeune, surtout masculine, dans un contexte infectieux récent. La douleur thoracique est importante et la prise en charge précoce. « Cette pathologie reste potentiellement grave (12 % de complications graves) » a souligné le Dr Mathilde Baudet. Le traitement n’est pas codifié et associe le plus souvent IEC et bêtabloquants. Plusieurs questions restent en suspend après ce premier registre (fréquence des récurrences, facteur de risque, pronostic…) Un nouveau registre OMAGA 2 se met en place.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?