Le vin et la mortalité cardio-vasculaire

Éviter la consommation occasionnelle excessive

Publié le 13/02/2012
1329099575322447_IMG_77119_HR.jpg

1329099575322447_IMG_77119_HR.jpg

LA CONSOMMATION EXCESSIVE chronique d’alcool est une cause importante de morbidité et de mortalité prématurée. Mais des données montrent qu’une consommation modérée d’alcool, sur une base quotidienne et non hebdomadaire, protégerait contre les maladies cardio-vasculaires. Une courbe en J, de manière similaire à celle qui avait été proposée par Cruickshank en 1987 concernant la pression artérielle diastolique, pourrait matérialiser l’augmentation de la mortalité en cas d’abus d’alcool, mais aussi cas d’abstinence, par comparaison avec une consommation faible à modérée.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?