Cancers colorectaux métastatiques MSI

L’immunothérapie double la survie sans progression  Abonné

Par
Karelle Goutorbe -
Publié le 30/06/2020
Par rapport à la chimiothérapie, le pembrolizumab (Keytruda) prolonge la survie sans progression en première ligne métastatique des cancers colorectaux Micro Satellite Instable (MSI). Des résultats sans précédent dans ces tumeurs avancées rares, de mauvais pronostic.
Environ 1250 nouveaux patients par an avec un CCR MSI

Environ 1250 nouveaux patients par an avec un CCR MSI
Crédit photo : Phanie

« L’immunothérapie ne marche pas dans le cancer colorectal (CCR) sauf chez une fraction de patients MSI, qui ont un défaut de réparation de l’ADN dû à un syndrome de Lynch ou à des modifications épigénétiques », explique le Pr Thierry André (hôpital Saint-Antoine, Paris), qui a présenté l'étude. En France, les CCR MSI représentent 5 % des CCR métastatiques et correspondent à environ 1 250 nouveaux patients par an.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte