Recommandations Gina 2019

Place aux biothérapies dans l'asthme sévère

Par
Christine Fallet -
Publié le 04/11/2019
Les biothérapies dans l’asthme sévère à éosinophiles constituent l’une des grandes nouveautés ; on dispose maintenant de médicaments efficaces qui diminuent les exacerbations et réduisent le recours aux corticoïdes.
L'objectif : diminuer le recours aux corticoïdes et les exacerbations

L'objectif : diminuer le recours aux corticoïdes et les exacerbations
Crédit photo : phanie

Le diagnostic d’asthme sévère est complexe. Les nouvelles recommandations 2019 du Gina reprennent la définition de 2014. Est considéré comme sévère (stades 4 et 5 du Gina), tout asthme confirmé et correctement traité (adhésion au traitement, observance thérapeutique et prise en charge des comorbidités) nécessitant de fortes doses de corticoïdes inhalés associés à une autre classe thérapeutique ou l’utilisation d’une corticothérapie systémique pour contrôler l’asthme, ou si celui-ci demeure non contrôlé malgré ces traitements.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?