Dans un large éventail de PID

L’effet homogène du nintedanib

Par
Christine Fallet -
Publié le 04/11/2019
L’étude Inbuiid, présentée au congrès et publiée dans le NEJM (1,2), montre que le nintedanib peut ralentir le déclin de la fonction pulmonaire dans de nombreuses pneumopathies interstitielles fibrosantes progressives et ce quel que soit leur aspect.
Un ralentissement indépendant de l’aspect de la fibrose

Un ralentissement indépendant de l’aspect de la fibrose
Crédit photo : Phanie

Le nintedanib (Ofev, Boehringer Ingelheim) est déjà indiqué depuis plusieurs années dans la fibrose pulmonaire idiopathique (FPI).

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?