À la recherche de nouvelles comorbidités

Des données européennes sur le SAOS

Par
Christine Fallet -
Publié le 04/11/2019

Plusieurs travaux ont exploré les liens entre syndromes d’apnées du sommeil et d’autres maladies cardiométaboliques.

L’hyperlipidémie directement corrélée à la sévérité des apnées

L’hyperlipidémie directement corrélée à la sévérité des apnées
Crédit photo : Phanie

La cohorte multicentrique European Sleep Apnea Database (Esada) réunit plus de 25 000 patients dans 33 centres. Une première étude de ces données (1) a évalué l’association entre la sévérité du SAOS et la prévalence de l’hyperlipidémie. 11 892 patients SAOS ont été inclus : âge 51,9 ± 12,5 ans, 70 % d’hommes, IMC 31,3 ± 6,6 kg/m², index de désaturation d’oxygène 23,7 ± 25,5 /h. Les résultats montrent que la prévalence de l’hyperlipidémie augmente, de 15,1 % chez les sujets n’ayant pas de SAOS à 26,1 % chez ceux ayant un SAOS sévère.

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article

Déjà inscrit ?