À la recherche de nouvelles comorbidités

Des données européennes sur le SAOS

Par
Christine Fallet -
Publié le 04/11/2019

Plusieurs travaux ont exploré les liens entre syndromes d’apnées du sommeil et d’autres maladies cardiométaboliques.

L’hyperlipidémie directement corrélée à la sévérité des apnées

L’hyperlipidémie directement corrélée à la sévérité des apnées
Crédit photo : Phanie

La cohorte multicentrique European Sleep Apnea Database (Esada) réunit plus de 25 000 patients dans 33 centres. Une première étude de ces données (1) a évalué l’association entre la sévérité du SAOS et la prévalence de l’hyperlipidémie. 11 892 patients SAOS ont été inclus : âge 51,9 ± 12,5 ans, 70 % d’hommes, IMC 31,3 ± 6,6 kg/m², index de désaturation d’oxygène 23,7 ± 25,5 /h. Les résultats montrent que la prévalence de l’hyperlipidémie augmente, de 15,1 % chez les sujets n’ayant pas de SAOS à 26,1 % chez ceux ayant un SAOS sévère.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.

1€ le premier mois puis 16€/mois

(résiliable à tout moment)