Prédisposition héréditaire au cancer du pancréas

Une nouvelle mutation identifiée  Abonné

Publié le 20/03/2014
1395281954506905_IMG_125397_HR.jpg

1395281954506905_IMG_125397_HR.jpg
Crédit photo : PHANIE

L’adénocarcinome pancréatique s’inscrit dans un contexte familial dans environ 5 % des cas. Les cancers familiaux surviennent à un âge comparable à celui des formes sporadiques, avec un pronostic qui reste sombre en l’absence de résection chirurgicale (survie ‹ 5 % à 5 ans). À l’inverse la survie est supérieure à 80 % à 5 ans en cas de résection de lésions dysplasiques sporadiques, qui sont souvent présentes chez les apparentés à risque en cas de forme familiale.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte