Diarrhées aiguës du nourrisson et du jeune enfant

Pour un plus large recours à la réhydratation orale  Abonné

Publié le 10/06/2011

LES RECOMMANDATIONS, nationales et internationales, pour la prise en charge des diarrhées aiguës du nourrisson et du jeune enfant, mettent toutes l’accent sur l’importance d’une réhydratation orale et d’une réalimentation précoce. La réhydratation orale, qui doit être instaurée dès les premières heures, vise à assurer les apports en eau, sodium, potassium et chlore ; l’absorption intestinale de sodium est facilitée par des apports en glucides et l’acidose est prévenue par l’adjonction de bicarbonates ou de citrates.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte