Après un syndrome coronarien aigu

Le diabète, un frein au sevrage  Abonné

Par
Publié le 18/11/2019
Un sentiment de découragement pour certains patients

Un sentiment de découragement pour certains patients
Crédit photo : Phanie

Après un syndrome coronarien aigu (SCA), les personnes diabétiques de type 2 arrêtent moins souvent de fumer que les non diabétiques. Tel est le constat fait à l'issue d'une analyse des données colligées dans l'étude multicentrique Elips, à laquelle participent quatre centres hospitaliers en Suisse. Sur les 7 429 patients victimes d'un SCA inclus dans cet essai entre 2007 et 2016, 2 714 étaient des fumeurs actifs. Parmi les 2 457 fumeurs dont le statut par rapport au diabète était connu et qui ont pu être contactés à une année, 13 % avaient un diabète.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte