Tabac/médicaments

Des interactions à connaître  Abonné

Publié le 18/11/2019
Toutes les molécules ne sont pas connues, loin de là, mais le clinicien doit avoir la notion d’interactions potentielles PK/PD entre le tabac et les médicaments, ainsi que leurs conséquences thérapeutiques éventuelles.
Une soixantaine de substances ont été étudiées

Une soixantaine de substances ont été étudiées
Crédit photo : Phanie

Dans la fumée de cigarette, pas moins de 4 800 composés ont été identifiés. Ceux-ci se répartissent en deux phases : l’une gazeuse, l’autre particulaire, dont les composants sont hydrophiles comme les alcaloïdes (notamment la nicotine) mais aussi liposolubles comme les hydrocarbures aromatiques polycycliques (HAP), les goudrons, certains pigments, des métaux ainsi que des nitrosamines et des insecticides. La biodisponibilité de la plupart de ces constituants est relativement élevée et approche les 100 %.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte