Alcoolisme chronique

Inaptitude : le médecin responsable  Abonné

Publié le 05/06/2012

« La décision de maintien de l’aptitude dans le contexte d’une alcoolisation chronique est difficile », explique le Dr Pascal Hefti*. « Il s’agit d’évaluer le risque que présente la poursuite du travail: pour la santé du salarié mais aussi celui qu’il peut faire courir à ses collègues de travail et, éventuellement, à des tiers. À ces considérations s’ajoute souvent une pression de l’employeur ».

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte