La santé des médecins

Pr Sébastien Guillaume : "Pour que l’erreur médicale ne conduise plus au suicide"

Publié le 19/10/2015
- Mis à jour le 12/07/2019

Crédit photo : DR

LE QUOTIDIEN : Quelle a été la genèse de ce dispositif ?

Pr SÉBASTIEN GUILLAUME : En 2010, le suicide d’un anesthésiste montpelliérain [lire aussi encadré] a fortement mobilisé la communauté médicale et paramédicale. C’est en réponse à cette mobilisation que la direction générale et la CME (Commission médicale d’établissement) ont mis en place un dispositif de réflexion autour de l’accompagnement des soignants face à l’erreur médicale.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?