La santé des médecins

Me Maïalen Contis : sauvegarde de justice et faillite concernent aussi les médecins libéraux  Abonné

Publié le 07/12/2015

Crédit photo : DR

LE QUOTIDIEN : Un médecin peut-il faire faillite ?

Me CONTIS : Dans leurs activités professionnelles, seuls les médecins libéraux peuvent faire faillite, selon les termes de la loi de sauvegarde des entreprises. Les hospitaliers et les salariés peuvent être concernés par une faillite dans le cadre d’autres activités (telles que des locations, de la gestion d’immobilier…). Dans la vie personnelle, les situations de « faillite » donnent lieu à des procédures de surendettement.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte