Une rentrée sous le signe de la colère

Loi de santé : la remobilisation, jusqu’où ?

Par Henri de Saint Roman
Publié le 03/09/2015
- Mis à jour le 12/07/2019
Après la démonstration de force du 15 mars, la contestation médicale semble trouver un nouveau...

Après la démonstration de force du 15 mars, la contestation médicale semble trouver un nouveau...
Crédit photo : SEBASTIEN TOUBON

Déjà adopté en première lecture par l’Assemblée nationale, le projet de loi de santé de Marisol Touraine sera discuté au Sénat à partir du 14 septembre.

Mais pour ses détracteurs, la messe n’est pas dite.

Côté parlementaire, la Haute assemblée, qui dispose d’une majorité de droite, a remanié le projet de loi en commission des affaires sociales fin juillet et supprimé le tiers payant généralisé obligatoire. Le signal est fort même si le dernier mot doit reviendra à l’Assemblée nationale.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?