Médecins libéraux, cliniques et PH sur leurs gardes

Les mauvaises surprises du projet de loi Touraine

Publié le 04/09/2014
1409793267540531_IMG_134954_HR.jpg

1409793267540531_IMG_134954_HR.jpg

1409793268540870_IMG_134953_HR.jpg

1409793268540870_IMG_134953_HR.jpg
Crédit photo : SEBASTIEN TOUBON

Dévoilé fin juillet quand les syndicats prenaient leurs quartiers d’été, l’avant-projet de loi de santé (54 articles tout de même) risque de se transformer en parcours d’obstacles pour Marisol Touraine.

Si personne ne remet en cause les objectifs (réorienter vers la prévention notre système trop centré sur la médecine curative, relever les défis du vieillissement et des maladies chroniques, renforcer l’accès aux soins, rendre les parcours lisibles, favoriser l’innovation), la profession mesure le nombre et la portée des changements inscrits dans ce texte provisoire.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?