Pourquoi je fais grève

« Explosion de la consommation de soins et perte de considération de la médecine »

Publié le 02/01/2015
gréviste

gréviste

De nombreux médecins sont en colère et le font savoir. Répondant à l’appel à contribution du « Quotidien » à la fin du mois de novembre, plus de 200 praticiens nous ont expliqué en quelques lignes les raisons qui les ont poussés à fermer leur cabinet en fin d’année. Retrouvez quelques-uns de ces témoignages de terrain.

Blocage des tarifs, loi de santé, généralisation du tiers payant, quelles sont les raisons principales de votre ras-le-bol ?

Nous devons nous concentrer sur le temps médical ; nos honoraires ne nous permettent pas d'embaucher des comptables pour courir après nos honoraires. De plus, on voit bien que la gratuité sans avance de frais entraîne une explosion de la consommation de soins et une perte de considération de la médecine par les usagers.

Pendant cette période de grève, votre cabinet sera-t-il fermé totalement, partiellement ? Allez-vous mener d’autres actions ?

Oui, affiche et tracts lors des consultations en dehors de la période de grève.

Voir notre dossier « Pourquoi je fais grève »

Anesthésiste-réanimateur (Rhône-Alpes)

Source : lequotidiendumedecin.fr